Surcyclage : que faire avec une housse de couette ?

Classé dans : Couture, DIY | 0

Les écoles viennent de fermer. Mon activité en tant que freelance tourne au ralenti. Les magasins sont fermés. Je reste donc à la maison et essaie de m’occuper les mains et l’esprit : je trie et je surcycle. Joignez-vous à moi !

Qu’est-ce que le surcyclage ?

La pollution de notre planète, le problème de la gestion des déchets et la raréfaction des matières premières nous ont amenés à pratiquer le recyclage à grande échelle. Le tri des déchets est pratiqué dans de nombreux pays.

Le recyclage consiste grosso modo à réutiliser les matières premières des déchets. Le surcyclage (ou upcycling en anglais) consiste, lui, à réutiliser et transformer des objets usagés pour créer de nouveaux objets.

Avantages du surcyclage : réutiliser des objets usagés auxquels on est attaché, économiser de l’argent, créer à petit prix.

Si c’est un terme récent, le surcyclage est en fait pratiqué depuis longtemps. Pensez à votre grand-mère qui transformait une vieille robe en chemise pour faire des économies et ne pas gâcher. Et en effet, les vêtements et toutes les réalisations en tissu (draps, housses, rideaux, sacs…) sont parfaits à surcycler. Voici un exemple.

Transformer une housse de couette en nappe

En raison de la crise actuelle, j’ai beaucoup de temps libre. J’en profite donc pour faire le ménage de printemps et désencombrer mon appartement. Le livre de Joshua Becker « The More of Less » m’aide à me motiver.

En rangeant armoires et placards, je suis tombée sur une housse de couette dont j’aime beaucoup le motif mais que je n’utilise jamais parce que le tissu n’est pas respirant. Je m’apprêtais à la jeter pour faire de la place. Mais le tissu était impeccable et le motif aussi beau qu’au premier jour.

J’ai donc décidé de la transformer en grande nappe. Vous avez sûrement, vous aussi, remarqué combien les belles nappes sont chères et comme il est difficile d’en trouver une qui aille avec la taille de la table et avec la décoration intérieure. Et voilà ce que j’ai fait :

Tuto Coudre une nappe à partir une vielle housse de couette

Il vous faut :

  • 1 housse de couette 1 personne (135 x 200 cm)
  • 1 biais jaune
  • fil, aiguile, ciseaux

1. Couper le tissu

Plutôt que de tout découdre et de me retrouver avec un tissu plein de fils, j’ai tout simplement découper le tissu à 1 cm des coutures.

2. Choisir le tissu principal

J’ai utilisé la face supérieure (rectangle rose) de ma couette comme pièce centrale et découpé dans la face inférieure deux morceaux (rectangles verts) de même taille servant de volants de part et d’autre.

Avec un croquis, c’est plus clair :

3. Coudre les volants

J’ai ensuite cousu les deux morceaux (rectangles verts) sur les petits côtés de ma pièce centrale (rectangle rose).

4. Cacher les coutures

Pour cacher les coutures apparentes entre les différentes pièces, je me suis mise en quête d’un ruban ou d’une dentelle qui ferait l’affaire. J’ai trouvé dans mon fouillis un biais jaune pâle qui se marie bien avec les teintes du tissu à fleurs. Oui, je sais, c’est du biais et ça ne se pose pas comme ça. Mais peu importe. J’ai donc cousu le biais sur chaque transition.

5. Finition : les ourlets

Pour terminer, j’ai fait un ourlet sur tout le pourtour de la nappe. Admirez le résultat :

Plus d’idées :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.